Archive | Moi Flux RSS de cette section

Misanthrope, mais pas que…

Image de prévisualisation YouTube

Juste ce petit extrait du film de Philippe Leguay, « Alceste à bicyclette« .

Il y a quatre ou cinq ans, j’ai adoré voir ce film formidablement servi par le génie de Fabrice Luchini et le talent de Lambert Wilson.

Je connaissais, bien sûr, la comédie de Molière. Enfin, comme tout le monde. Avec mes camarades de bancs d’école, je l’avais étudiée lors des cours de français. Mais bon… à seize ou dix-sept ans, un misanthrope n’est rien d’autre qu’un réactionnaire atrabilaire qu’on doit éviter. Un vieux con, pour résumer. N’empêche, ça me parlait. Je ne savais pas précisément à quel endroit mais ça me parlait.

Et bien voilà, nous y sommes. Enfin… j’y suis. Quelques quarante-cinq ans après, je suis misanthrope, voilà. Et donc…un vieux con. C’est dit. Aux yeux de beaucoup, jeunes et moins jeunes, je suis un vieux con, c’est incontestable. Un « Alceste » du vingt-et-unième siècle qui n’a rien à envier au personnage de Molière. Je suis devenu bougon, perplexe, méfiant, exigent, esseulé, et un tantinet amer. Oui, oui ! Un vieux con, donc ! Mais faut-il que je batte ma coulpe jusqu’à la fin des temps ? Ça suffit !

C’est vrai, je n’aime pas les gens, en général . Et ils me le rendent bien, soit dit en passant. Il est indéniable que je réserve tout mon potentiel insoupçonné de sympathie, d’empathie, d’amitié, et… d’amour à celles et ceux qui, de mon point de vue, le méritent. Et je n’ai besoin que d’une seule main pour les compter.

Je n’aime pas les gens, en général, je l’admets. Je n’aime pas les foules en liesse, les enthousiasmes et les indignations collectifs. Je n’aime pas les meetings, les stades de supporters « testostéronés », ni même les concerts de rock, moi qui aime tant le Rock n’ Roll. Je n’aime pas la « majorité », qu’elle s’exprime dans les urnes ou dans la rue, imbue d’elle-même parce que « majoritaire », précisément. Comme si le fait d’être majoritaire était forcément un gage de raison, de bon sens. À ce propos, j’aime à rappeler qu’Hitler a été élu démocratiquement et qu’une majorité de français est encore favorable, en 2018, à la peine de mort.

Cependant, je peux aimer les gens en particulier. Face à face, les yeux dans les yeux ! Voilà, c’est ça ! Quand les masques tombent ! Quand les atours des conventions sociales, urbaines, courtoises, policées, sont laissés au vestiaire. J’aime les gens quand ils sont nus, quand ils s’abandonnent, quand ils sont à bout, fatigués, quand ils n’en n’ont plus rien à foutre, quand ils sont vrais et quand, physiquement ou métaphoriquement, ils posent leur tête sur mon épaule. Et, réciproquement, j’aime aussi les gens qui m’offrent leur épaule.

Mais pas seulement ! J’aime tout autant les personnalités d’où qu’elles viennent, des antipodes comme du village d’à côté, qu’elles soient jeunes ou âgées, quels que soient leur culture, leur religion (bon… en même temps, j’ai un petit faible pour celles qui n’en ont pas. De religion, je veux dire…), leurs choix politiques (à l’exclusion, toutefois, des fachos, vous m’avez compris…), leur métier, leur niveau d’instruction… pourvu, pourvu ! Pourvu qu’elles soient capables et sincèrement heureuses de partager avec moi un petit moment de dérision dans un grand éclat de rire.

C’est mon critère de sélection, voilà… C’est ainsi. J’aime les gens aptes à se foutre de leur gueule et de la mienne, ça va sans dire. J’aime les gens qui relativisent en permanence, qui doutent de tout.  Pour finir, j’aime les gens qui apprécient, en profondeur, ces deux aphorismes de Cioran :

1) « Ce que je sais à soixante ans, je le savais aussi bien à vingt. Quarante ans d’un long, d’un superflu travail de vérification ».

2) « À vingt ans, je n’avais en tête que l’extermination des vieux. Je persiste à la croire urgente mais j’y ajouterais maintenant celle des jeunes. Avec l’âge on a une vision plus complète des choses.

Fort heureusement, il m’arrive encore de rencontrer des hommes et des femmes, qui répondent, tout ou partie, à ces exigences. Ils sont, certes, peu nombreux mais c’est ce qui fait d’eux, à mes yeux du moins, des êtres d’exception.

Alors, misanthrope, d’accord ! Mais pas que…

 

8 commentaires

Rdl6470 copropriété |
Pomcisly |
Jenaimepaslislam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actualites
| Bollywoodteam
| M.C Community